« Acnéique et Sensible »

acné inflammatoireLa plupart des peaux à tendance acnéique est sensible. C’est-à-dire qu’elles ont la fâcheuse manie de s’enflammer plus ou moins facilement. La peau rougit, ce qui est le reflet d’une inflammation. Les boutons peuvent alors devenir plus ou moins rouges et douloureux.

Bien, commencer par éviter de toucher ses boutons et son visage en général est un bon début.

Mais ne nous culpabilisons pas outre mesure, c’est une une réaction normale. L’inflammation est accompagnée le plus souvent d’une démangeaison plus ou moins légère, que l’on ne considère bien souvent pas comme telle.

La peau peut être alors irritée et fragilisée.

Des solutions naturelles existent pour lutter contre ces inflammations !

huile de jojobaNettoyer son visage en douceur avec un produit adapté et doux est indispensable pour ne pas agresser sa peau davantage. Cela permettra aussi à la peau de ne pas être décapée, comme on a tendance à faire, avec des savons et gels nettoyants classiques. L’inflammation et les rougeurs sont souvent entretenues de cette façon.

Il faut que la peau conserve son film hydrolipidique qui la protège au mieux naturellement et physiologiquement.

On peut alors utiliser en nettoyant et démaquillant, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer, différents produits adaptés:

-du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame ou chanvre) (pas d’huiles alimentaires car elles ne sont pas adaptées pour un usage cosmétique): cliquez ici pour en savoir plus

-ou de l’huile de jojoba seule: cliquez ici pour en savoir plus

…suivi d’un hydrolat ( = eau de fleur) . Pour une peau sensible, les hydrolats conseillés sont, par exemple, la camomille allemande, la rose de damas…

huile de chanvre, rougeursEn soin quotidien, à la place d’une crème, on peut utiliser des huiles végétales qui contiennent des molécules anti-inflammatoires:

-huile de pépin d’argousier

-huile de chanvre

-huile de sésame…

Quelques gestes à éviter ou modérer

Les masques et gommages sont à éviter car ils peuvent être agressif pour une peau très sensible.

Il est parfois important de ne pas utiliser ou d’utiliser avec modération le gel d’aloe vera pour les peaux ultrasensibles, sur les boutons et zones enflammées car c’est un produit légèrement exfoliant. Il y a un petit risque que cela puisse entretenir l’inflammation, en tout cas, au tout début, dans les premiers mois de changement de routine. On peut essayer de l’appliquer en extrême petite quantité, et de façon très très locale.

Plusieurs mois sont nécessaires pour que la peau devienne plus résistante, après arrêt des produits conventionnels et passage à une routine naturelle. Elle sera de moins en moins sensible , fragile et enflammée.

acnéPour conclure, une peau à tendance acnéique et sensible doit être soignée avec douceur, sans excès de produits. Respectez votre film hydrolipidique protecteur. Ne décapez pas votre peau au risque de la fragiliser d’autant plus. Choisissez des produits de qualité et adapté, en évitant les huiles alimentaires qui ne sont pas adaptées à un usage cosmétique. En une phrase, bichonnez-la, elle vous le rendra !

 

[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *