Attention produits comédogènes !!

jojoba peau acnéiqueOn ne le dira jamais assez : la qualité des huiles végétales utilisées et leur conservation sont primordiales ! Si vous appliquez un produit comédogène par nature, un produit de mauvaise qualité, une huile végétale alimentaire, un produit mal conservé, un produit abîmé et oxydée, vous risquez de provoquer l’apparition de boutons.

 

1. Qu’est-ce que la comédogénicité ?

Pour être très concis, « être comédogène » veut dire provoquer l’apparition de comédons donc de boutons. Un produit comédogène favorise l’apparition des comédons et des points noirs.

 

huiles végétales

2. Quels produits peuvent être comédogènes ?

 

  • Huiles végétales de mauvaise qualité

Choisissez des huiles végétales de qualité cosmétique sous le label bio, voire label bio Nature & Progrès, qui garantissent une provenance et une fabrication des plus drastiques et fiables.

Il faut rester prudent vis-à-vis des produits biologiques, il existe plusieurs qualité dans le bio.

Ces produits doivent être 100 % naturelles et pures, de 1ere pression à froid, voire obtenues par méthode au CO2 critique, encore plus respectueuse du produit, puisque aucune chaleur n’est produite.

 

  • huiles végétalesHuiles végétales alimentaires

-elles sont souvent vendues en très grande quantité, conservées en dehors du réfrigérateur, sous les spots dans les magasins, en pleine lumière, malgré les flacons en verre brun.

-il peut y avoir un risque d’oxydation et de dégradation de l’huile et donc un risque d’élimination des molécules actives importantes.

-il peut y avoir un risque de comédogénicité, et donc un risque d’apparition de boutons.

 

  • acné rosacéeHuiles végétales conservées non correctement

Les huiles végétales sont :

-des produits frais

-des produits évolutifs dans le temps

-des produits qui peuvent s’abîmer, s’oxyder par la lumière, par la chaleur

-des produits plus ou moins sensibles à l’oxydation suivant leur origine

Le mode de conservation va dépendre des huiles :

huiles très grasses à grasses (beurre de karité, huile de coco, huile de tamanu…) : elles figent au frigo, voire à température ambiante, on peut les conserver à l’abri de la lumière, dans un placard, on peut aussi les conserver au frigo.

huiles demi-grasses à demi-sèches (huiles d’argan, d’avocat, de macadamia, de sésame, de jojoba…) : elles peuvent plus ou moins figer au frigo, mais on peut quand même les conserver au frigo, cela ne les abîme pas de se solidifier, elles se liquéfient rapidement dès qu’on les sort du frigo.

huiles demi-sèches à sèches (huiles de bourrache, de carthame, de nigelle, d’onagre, de pépin de raisin, de pépin de courge…) : à conserver au frigo.

huiles sèches à très sèches (huiles de pépin d’argousier, de chanvre, de rosier muscat…) : à conserver au frigo.

Ajoutez 1 % de vitamine E dans les flacons d’huiles végétales pour les protéger au mieux de l’oxydation (15 gouttes dans un flacon de 50 ml).

Pour rendre liquide une huile végétale figée, on peut la mettre dans un verre d’eau tiède/chaude.

  • Huiles végétales utilisées 1 an après ouverture

Les huiles végétales sont comme nos fruits et nos légumes. Ils s’abîment avec le temps.

Les huiles végétales doivent être consommées dans les 6 mois à 1 an après ouverture maximum.

  • huile végétaleHuiles végétales potentiellement comédogènes

-Huile végétale de rosier muscat

-Huile végétale d’olive

-Huile végétale d’amande douce

-Huile végétale de germe de blé…

On peut considérer qu’un indice de comédogénicité de plus de 3 va poser le problème de comédogénicité.

C’est surtout valable pour la peau du visage.

Avez-vous eu une expérience d’apparition de boutons après avoir utilisé une huile végétale décrite plus haut ? Cet article vous a-t-il aidé ?

[Total : 37    Moyenne : 3.3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *