Comment prendre soin de sa peau avec des huiles végétales tropicales?

Vous pensez peut être que l’utilisation d’une huile végétale tropicale vous donnera des boutons? Et bien, non, ce n’est pas systématique. Une huile dite grasse et tropicale n’est pas automatiquement une huile comédogène ( = provoquant l’apparition de boutons).

Une huile végétale tropicale a l’avantage d’être peu fragile à l’oxydation. Elle est riche en acides gras saturés, comme:

-l’acide stéarique

-l’acide palmitique

-l’acide myristique

-l’acide laurique

-l’acide caprique

-l’acide caprylique

…qui permettent de lutter contre la déshydratation.

Elle est plus ou moins figée à température ambiante, sous un climat tempéré, voire elle se présente sous forme d’un beurre.

Sous un climat tropical, une huile végétales tropicale est sous forme liquide.

Quand on conserve ce type d’huile végétale au réfrigérateur, elle se figera mais cela ne l’abîme absolument pas de se figer et de se liquéfier.

L’aspect de ces huiles est entre un liquide très visqueux et un beurre cireux, plus ou moins solide et dur.

En général, à une température de moins de 25°C, l’huile est plus ou moins figée, solide.

Les couleurs et les odeurs varient fortement d’une huile à l’autre.

L’absorption peut être plus ou moins long. Les beurres peuvent être un peu plus long à pénétrer la peau.

L’huile de Tamanu = Calophylle est assez visqueuse. L’absorption est très variable selon les personnes.

L’huile de Jojoba possède une composition très proche du sébum humain, elle est assez bien absorbée par la peau.

Cela dépend aussi beaucoup de:

-chaque peau

-la quantité appliquée

La peau n’absorbe que ce dont elle a besoin, n’appliquez pas trop de produit à la fois.

La durée de vie d’une huile végétale tropicale est assez longue car peu sensible à l’oxydation: 2 à 5 ans.

Le flacon, une fois ouvert, il est préférable de la consommer dans l’année et de la conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un placard ou au réfrigérateur.

Mieux vous connaitrez les huiles végétales que vous utilisez, mieux vous apprendrez à réguler votre peau.

L’intérêt de passer à une routine naturelle n’est pas de multiplier le nombre de produits.

 

 

 

Quelques exemples

 

L’huile de Tamanu, originaire de Polynésie, est appelée aussi huile de Calophylle, originaire de l’océan indien.

C’est donc une huile tropicale visqueuse, de couleur vert foncé à vert doré, avec une odeur prononcée de noix.

Elle ne donne pas de boutons. Au contraire, elle a une action purifiante.

Elle aide aussi à la réparation de la peau et à la diminution des rougeurs.

C’est une huile dite rubéfiante (= donne une sensation de rougeurs et chaleur aux peaux les plus sensibles, à l’application de façon transitoire).

On peut l’utiliser seule si bien supportée ou associée à une autre qui permettra une meilleure absorption (huiles végétales de carthame, de pépin de raisin).

 

L’huile de Coco est figée à moins 25°C, liquide à plus de 25°C.

Elle permet d’adoucir la peau, de la nourrir, de limiter sa déshydratation.

De part son action occlusive, elle peut être comédogène. Attention si votre peau est à tendance acnéique.

 

L’huile de Jojoba se liquéfie très vite une fois hors du frigo, à partir de 5°C.

Elle ne donne pas de boutons et permet de réguler la production du sébum. Elle permet de diminuer les brillances et de réguler les peaux grasses.

Elle est adaptée à tous les types de peau, sèche,  mixte, grasse.

 

L’huile ou beurre de karité se présente sous forme de liquide à plus de 30°C, de beurre à moins de 30°C environ.

Si la qualité est excellente, elle n’est pas automatiquement comédogène. Attention tout de même, si votre peau est à tendance acnéique.

 

Réagissez si ce sujet sur les huiles végétales tropicales vous interpelle !

[Total : 1    Moyenne : 3/5]

3 Comments

  1. Pascal

    Bonjour Nolwenn,
    Le produit « oléosolaire » de chez Oleassence n’existant plus, à defaut d’en fabriquer moi-même, je recherche une crème solaire très protectrice, compatible avec ma peau mixte et avec des tache brunes. Auriez-vous une marque spécifique svp ?
    Après 14 mois de soins que vous m’avez prodigués, plus aucun bouton. Et je ne veux pas appliquer n’importe quoi pour revenir à zéro. Encore merci de votre aide.
    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *