Fond de teint anti-acné?

décryptage cosmétiqueEn consultant le site Beauté-test.com qui permet de connaitre les différentes compositions des produits cosmétiques, j’ai fait une petite recherche sur les produits dits anti-acné, et j’ai sélectionné un fond de teint qualifié de anti-acné.

Voici cette composition de 30 ingrédients différents:

 

Salicylic Acid 0.5% : l’acide salicylique est un agent kératolytique (aide à éliminer les cellules mortes de la couche cornée de l’épiderme). C’est un produit d’origine synthétique. Mais voilà, il peut être agressif, s’il est appliqué trop souvent, sur une peau acnéique, qui est déjà irritée, sensibilisée et fragilisée.

-Water (Aqua): l’eau est un solvant qui correspond à 70 à 80 % de la composition.

Cyclopentasiloxane: C’est un silicone, d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

Hydrogenated Polyisobutene: le polyisobutène hydrogéné est un composé dérivé de l’industrie pétrochimique, d’origine minérale et synthétique. Il est utilisé comme agent émollient et de viscosité. C’est un ingrédient qu’il faut éviter, car polluant, non biodégradable, occlusif, potentiellement perturbateur endocrinien également.

Ethoxydiglycol: cet ingrédient fait partie des PEG et PPG: cliquez ici pour en savoir plus, à éviter.

Dimethicone: 2ème silicone de la formule, d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

Cyclohexasiloxane: 3ème silicone de la formule, d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

Dimethicone crosspolymer: 4ème silicone de la formule, d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

-PEG-10 Dimethicone: 5ème silicone de la formule, associé à un PEG (cliquez ici pour en savoir plus) d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

-Dimethicone/PEG-10/15 Crosspolymer: 6ème silicone de la formule, associé à un PEG (cliquez ici pour en savoir plus) d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

Propylene Glycol: cet ingrédient fait partie des PEG et PPG: cliquez ici pour en savoir plus, à éviter.

Phenoxyethanol - décryptage cosmétique Nylon-12: d’origine synthétique, c’est un agent liant, opacifiant, et de viscosité. C’est un corps abrasif. Aucun intérêt pour la peau voire irritant.

Talc: appelé aussi CI 77718, poudre minérale, c’est un agent abrasif, absorbant, anti-agglomérant, opacifiant. Aucun intérêt pour la peau voire irritant.

Phenoxyethanol: c’est un conservateur synthétique dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

Quaternium-18: 2ème conservateur synthétique de la formule, dit libérateur de formaldéhyde, qui serait potentiellement cancérigène.

Bentonite: colorant blanc, agent opacifiant, absorbant,  de la viscosité, de suspension, stabilisateur d’émulsion. Aucun intérêt pour la peau.

Magnesium Sulphate: = magnesium sulfate, d’origine synthétique, agent viscosant et stabilisant. Aucun intérêt pour la peau.

-Triethoxycaprylylsilane: 7ème silicone de la formule, associé à un PEG (cliquez ici pour en savoir plus) d’origine synthétique, provenant de l’industrie du sable. Il sert de solvant, d’agent de viscosité, d’agent humectant ou humidifiant, ce qui lui donne la propriété d’assouplir la peau et de donner un toucher doux et soyeux. Il l’avantage, pour les industriels, de ne pas rancir ni d’être fragile. Mais voilà, c’est aussi un agent occlusif, qui est polluant et non biodégradable, ainsi que perturbateur endocrinien.

Methylparaben: 3ème conservateur synthétique de la formule dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

Ethylparaben: 4ème conservateur synthétique de la formule dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

Butylparaben: 5ème conservateur synthétique de la formule dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

Propylparaben: 6ème conservateur synthétique de la formule dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

Isobutylparaben: 7ème conservateur synthétique de la formule dont les inconvénients sont d’être potentiellement cancérigène, perturbateur endocrinien, allergisant.

-Cinnamomum Camphor Bark Oil: huile essentielle de camphrier, potentiellement allergisant et irritant.

-Melaleuca Alternifolia (Tea Tree) Leaf Oil: huile essentielle de Tea treepotentiellement allergisant et irritant.

-Aloe Barbadenis Leaf Juice: gel d’aloe vera: anti-infectieux, anti-inflammatoire, cicatrisant, ingrédient en fin de formule ce qui veut dire que sa proportion ne doit pas dépassé les 1 %, voire les 0,1 %.

Hexapeptide-9: d’origine synthétique, agent humectant. Aucun intérêt pour la peau.

décryptage cosmétique-Hamamelis Briginiana (Witch Hazel) Water: = hamamelis virginiana water, hydrolat d’hamamélis, astringent, apaisant, tonique, circulatoire, ingrédient en fin de formule ce qui veut dire que sa proportion ne doit pas dépassé les 1 %, voire les 0,1 %.

-May Contain: Iron Oxides (CI 77491, 77492, 77499): colorants naturels respectivement , rouge-brun, jaune, noir: oxydes de fer, d’origine minérale.

Titanium Dioxide (CI 77891): colorant naturel blanc, d’origine minérale, agent opacifiant, écran anti-UV, ingrédient en fin de formule ce qui veut dire que sa proportion ne doit pas dépassé les 1 %, voire les 0,1 %.

 

Qu’en pensez vous? Appliqueriez-vous ce fond de teint après avoir lu cette composition détaillée?

[Total : 1    Moyenne : 4/5]

12 Comments

  1. Alison

    Bonsoir Nolwenn,

    J’ai 23 ans et je souffre d’acnée kystique depuis maintenant 7 ans. Elle s’est empirée avec le temps. Depuis que j’ai changé mon alimentation, j’ai l’impression que ma peau va mieux, parcontre dès que je met le moindre fond de teint ou correcteur sur ma peau j’ai l’impression que ça fait pousser mes microkystes qui étaient sous peau…

    En ce moment ma peau fait n’importe quoi, depuis des mois j’utilise du gel d’aloe vera et de l’huile de nigelle ou de macadamia, mais en ce moment avec l’arrivée du froid cela n’est pas assez hydratant pour moi. J’ai acheté de l’huile de calendula, mais j’ai l’impression qu’elle ne pénètre pas ma peau, et quand j’applique du gel d’aloe vera ou de la glycérine végétale, je ne ressens pratiquement aucune hydratation.

    J’ai donc du acheter une crème hydratante, la plus naturelle possible évidemment (une weleda qui contient très peu d’ingrédients). Concernant ma routine naturelle, elle n’a apporté aucune amélioration à ma peau, malgré l’utilisation de produits sains et d’huile essentielle de tea tree qui ne fait aucun effet sur les boutons. Peut-être y a t-il des huiles végétales, des HE ou des hydratants qui me conviendraient mieux? Ma peau est sèche et surtout très déshydratée, elle n’est pas grasse du tout. J’ai besoin de quelque chose qui soit à la fois très confortable et qui assouplisse, adoucisse et lisse ma peau, bien sur non comédogène et anti-inflammatoire ! Si vous avez des petits conseils pour moi, je serai ravie de les prendre. Merci à vous.

    • bonjour Alison,

      je ne suis pas adepte des crèmes, même bio.
      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame ) ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, en alternance avec celui de camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      êtes vous sûre de la qualité des produits utilisés?
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation?
      conservez vous les au frigo?
      buvez 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à votre alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
      sur les boutons, en très local
      je ne suis pas adepte des macérâts, sauf ceux préparés avec de l’huile de sésame, moins fragile que les huiles de tournesol, germe de blé… je préfère les huiles végétales bio, pression à froid.
      sur les boutons, en très local, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer,voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      attention, aux huiles essentielles. l’huile essentielle de tea tree peut devenir irritante, si on l’utilise seule pure, plus de 4 à 5 jours de suite.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 15 ml:
      huile de chanvre 6 ml
      huile de pépin d’argousier 5 ml
      huile de pépin de raisin 2 ml
      huile de tamanu 2 ml
      vitamine E 5 gouttes
      pas d’huile essentielle ni huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      conservez les huiles végétales, vitamine E, gel d’aloe vera et mélange au frigo.conservez huiles de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      simplifiez votre routine. écoutez votre peau, elle n’absorbe que ce dont elle a besoin.

      A bientôt

      • Alison

        J’utilise des huiles végétales de la marque melvita, il est vrai que je ne les conserve pas au frigo (mais celles là sont toutes neuves, je ne les utilise que depuis une semaine, cela m’étonnerait donc qu’elles aient « rancies » aussi vite). Cependant, merci pour votre astuce, désormais je les mettrai au frigo.
        N’hésitez pas si vous connaissez des marques qui proposent des huiles végétales de qualité, à me dire les noms !
        Je conserve mon gel d’aloe vera au frigo. Il a largement plus de 3 mois, donc je viens de le jeter et d’ouvrir un autre tube. Malheureusement, il est loin d’être suffisamment hydratant pour ma peau, au contraire, je vais donc le mettre comme vous le conseillez uniquement sur les boutons.
        J’utilise en nettoyant un tonique au thé vert que j’ai fait moi-même, alors je ne le conserve pas au frigo et je n’ai pas mis de conservateur dedans, peut-être n’est-ce pas terrible…Je vais donc me tourner vers les hydrolats dont vous parlez.
        Je ne voulais pas acheter de crème hydratante mais les huiles végétales m’ayant déçues et l’aloe vera ne faisant pas du tout son job sur ma peau, j’ai voulu me tourner vers une crème pour un temps et arrêter de mettre mes sous dans diverses huiles qui ne fonctionnent pas puisque ma peau est vraiment assoiffée d’eau, et pas de gras :/ Ce n’est pas facile de trouver des alternatives 100% naturelles quand l’aloe vera et la glycérine ne sont pas efficaces en terme d’hydratation :/

        Auriez-vous une recette de masque hydratant maison à me conseiller?

        Merci cependant pour vos précieux conseils

        • bonjour Alison,

          buvez bien 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à votre alimentation équilibrée , riche en fruits et légumes , des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
          certaines huiles permettent d’éviter la déshydratation en empêchant la perte en eau contenue à l’intérieur des cellules, en renforçant la membrane des cellules (qui sont faites de lipides), on peut dire alors qu’elles hydratent.
          il faut bien les choisir, adaptées et de qualité.
          je n’ai pas de recette de masque.
          sinon je vends des huiles végétales et d’autres produits naturels d’excellente qualité. si vous êtes intéressée , je vous enverrai un mail.

          A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *