12 Ingrédients à rayer de sa beauty list

Bientôt Noël et ses cadeaux, quelques cosmétiques seront peut être au pied du sapin. Avant de choisir quoique ce soit, comment lire l’étiquette d’un cosmétique conventionnel?

Les 4 premiers ingrédients correspondent à 80 % du produit et sont inscrits du plus important au moins important.

Les ingrédients à la fin de la composition ne sont pas inscrits par ordre d’importance et correspondent à moins de 1 % de la formule.

Quels sont les ingrédients à éliminer de sa salle de bains?

1/ BHA et BHT

Ce sont des antioxydants synthétiques pouvant avoir comme inconvénients le déclenchement d’allergies et d’être perturbateurs endocriniens.

2/ P-Phenylenediamine

Appelé aussi CI 76060, c’est un colorant, pouvant avoir un potentiel cancérigène et toxique pour le cerveau.

3/ Diethanolamine (DEA)

C’est un ingrédient servant d’ajusteur de pH et d’agent de texture (crémeuse). Il est lui aussi potentiellement cancérigène et irritant.

4/ DBP et DEP

Ce sont des phtalates utilisés comme plastifiant de vernis et fixateur d’odeur. Ce sont aussi des perturbateurs endocriniens.

5/ Libérateurs de formaldéhyde (Quaternium 15 = ammonium quaternaire, imidazolindinylurea, methenamine)

C’est un conservateur synthétique potentiellement cancérigène.

6/ Parabens

Ils font partie des conservateurs synthétiques et sont des perturbateurs endocriniens.

7/ Parfums ou fragrance

Certains sont des phtalates ou des muscs synthétiques. Ils peuvent être perturbateurs endocriniens, neurotoxiques, allergisants.

8/ PEG/PPG

Ils sont utilisés comme épaississants, adoucissants ou solvants. Ce sont des ingrédients cancérigènes et non biodégradables/écologiques.

9/ Petrolatum

On l’appelle aussi vaseline, paraffine. Ce sont des produits occlusifs utilisés pour améliorer l’absorption des actifs. Ils ont un potentiel cancérigène.

10/ Siloxane, dimethicone, pentasiloxane…

Ce sont des silicones utilisés comme assouplissant, lissant, humidifiant. Ce sont des produits non biodégradables/écologiques et des perturbateurs endocriniens.

11/ Sodium laureth sulfate et dérivés en -eth

Ce sont des dérivés ethoxylés qui sont des agents détergents et moussants. Ils sont cancérigènes, non biodégradables/écologiques et irritants.

12/ Triclosan

Utilisés comme conservateur et antibactérien, ce sont des perturbateurs endocriniens et ils sont toxiques pour l’écosystème aquatique.

Vous voilà prêts pour ne pas tomber dans tous les pièges des cosmétiques conventionnels ! Passez de bonnes fêtes de fin d’année et prenez soin de vous et vos proches !

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *