Lutter contre l’Acné…Quid de notre alimentation?

Interview du Docteur Marie-Line Eon,

médecin nutritionniste, en France.

 

Nolwenn:

 

« Bonjour à tous, je souhaiterai vous présenter le Docteur Marie-Line Eon, médecin nutritionniste, dans le grand ouest, depuis presque 20 ans.

Elle va vous donner ses conseils pour améliorer votre Acné par l’alimentation, tout au moins, en réduire les facteurs favorisants.

Qu’est-ce que l’Acné de votre angle de médecin nutritionniste?« 

 

Dr Marie-Line Eon:

 

« L’acné est une maladie de la peau.

 La peau est enveloppe, identité et relation.

Enveloppe parce qu’elle nous protège mais en même temps, elle peut nous isoler.

Identité parce qu’elle nous caractérise par sa couleur, ses qualités fine ou épaisse ou rugueuse, douce, pustuleuse etc. Elle est le reflet de notre intériorité et donc nos émotions.

Relation parce qu’elle est une interface entre nous et l’environnement, entre le soi et le non soi, le dedans et le dehors. Elle est aussi, une surface d’échange entre intérieur et extérieur. Elle dit quelque chose de nous et de notre identité.

 

 Elle a trois fonctions : la protection, la réceptivité, l’élimination.

 Elle protège notre intériorité.

 Elle est réceptivité parce que sur le plan embryologique, elle est du même tissu que le système nerveux. Elle est un tissu nerveux orienté vers l’extérieur et est le siège de récepteurs comme ceux du toucher, du chaud et du froid. Tandis que le cerveau protégé par la boite crânienne n’a de l’extérieur qu’une représentation, comme une photographie.

 Elle est un organe d’élimination appelé aussi émonctoire. Elle permet d’éliminer la chaleur ou les calories que nous produisons et par là elle régule la température du corps. Elle élimine aussi de l’eau et des toxines par la sueur qui complète l’élimination rénale.

 

Nettoyage quotidien - la nature pour ma peau

 Elle est composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

 L’épiderme est le tissu épithélial de revêtement semi-perméable en contact avec l’extérieur.

 Le derme couche intermédiaire, fait d’un tissu conjonctif qui soutient l’épiderme. Il protège le réseau vasculaire et les fibres nerveuses.

 L’hypoderme couche profonde adipeuse, traversé par les vaisseaux et les nerfs arrivant dans le derme, il renferme les glandes annexes comme les glandes sudorales, sudoripares, le follicule pileux et les glandes sébacées.

 

 L’acné est une maladie de l’élimination cutanée due à une rétention. Elle n’est pas menaçante pour la vie mais elle a des conséquences esthétiques dans le sens de ce qu’elle donne à voir quelque chose de nous. Elle survient à l’adolescence, moment où l’on entre en contact avec le monde d’une façon plus autonome par rapport à nos parents sous l’influence de notre évolution à devenir des adultes. L’adolescence est la période qui englobe la puberté qui déclenche l’apparition des caractères sexuels secondaires sous l’influence des hormones sexuelles comme les androgènes. Notre peau donne à voir quelque chose de nous ainsi elle est l’expression de notre plus ou moins grande difficulté avec ce que l’on montre à autrui. Il s’agit de notre image. Elle a à faire avec notre relationnel.

 

L’acné est une maladie inflammatoire des glandes sébacées annexes des follicules pileux situés dans la couche profonde de l’hypoderme et non infectieuse au premier abord. Elle donne une prolifération des cellules de revêtement du canal de la glande sébacée ainsi qu’une production exagérée de sébum appelée séborrhée favorisé par les androgènes. Ce qui explique la prédominance masculine mais tout aussi disgracieuse chez les filles.

De cette prolifération de cellules qui desquament dans la lumière du canal sébacé et la production exagérée de sébum qui devient plus épais par insuffisance d’écoulement, et il y a encombrement dans les canaux et la colonisation bactérienne peut se produire par le Propionibactérium et Staphyloccocus epidermis. Quand le canal s’obstrue, le comédon ou le point noir apparaît ainsi que l’inflammation des tissus environnants pouvant aller jusqu’à la pustule et le microkyste. »

 

Nolwenn:

 

« Quand survient l’Acné en général et quelles sont ses localisations?« 

 

Localisations acnéDr Marie-Line Eon:

 

« Il survient quasiment chez tous les adolescents, 85% d’acnés minimes, 14% d’acnés moyennes, et 1% d’acnés sévères nodulo-kystiques qui le plus souvent disparaissent à l’âge adulte mais un déséquilibre hormonal peut persister du fait d’une alimentation favorisante. Souvent, il ne réapparaît qu’en prémenstruel ou plus tard à la ménopause c’est à dire à tous les moments de modification hormonale. Les moments clés sont la puberté, la fin des cycles menstruels juste avant les règles ou en prémenstruel et la ménopause, moins fréquent pendant la grossesse.

 Ses localisations le plus souvent sont le visage et le thorax comme le décolleté et les épaules. »

 

Nolwenn:

 

« Et que nous conseillez-vous sur le plan alimentaire?« 

 

Acné et alimentationDr Marie-Line Eon:

 

« Hippocrate, médecin grec traditionnellement considéré comme le « père de la médecine » disait « que votre aliment soit votre médicament ».

 

 Du fait que l’acné soit une pathologie de l’élimination, il est logique de proposer de réduire la quantité de déchets à éliminer donc de jouer sur les entrées. C’est Réduire les nutriments inflammatoires qui composent les aliments et ce qu’ils engendrent.

 

  • Réduire les aliments contenant de glucides comme les céréales, les sucreries sous toutes leurs formes, l’alcool qui est un « supersucre ». Ils sont tous d’index glycémiques élevés parce qu’ils induisent une élévation de sucre dans le sang appelé glycémie qui provoque la sécrétion de l’insuline qui au fil du temps engendre une résistance à l’insuline. L’insuline baisse le niveau de sucre dans le sang pour éviter d’abîmer les artères en lui permettant de rentrer dans les cellules pour être métabolisé dans le cycle de Krebs et sortir sous forme d’énergie qui sera stockée. Mais l’insuline augmente en plus la lipogenèse ce qui signifie la fabrication de la graisse, qui est inflammatoire.

 

  • Réduire les graisses saturées : contenues dans les produits laitiers et leurs dérivés comme les fromages et le beurre et particulièrement ceux des ruminants comme la vache, certaines viandes comme les côtes et entrecôtes et les charcuteries, l’arachide appelée aussi cacahuète que nous utilisons sous forme d’huile et l’huile de palme. Ces graisses supportent bien les hautes températures de cuisson. Ces graisses sont particulièrement inflammatoires, facilitent l’allergie et l’agrégation plaquettaire donc des thromboses ou caillots. Pour les produits laitiers et leurs dérivés, je propose de cesser leur consommation au moins 3 mois pour observer les modifications ou pas sur la peau car cette arrêt peut ne pas être efficace pour tout le monde. Faire le test peut s’avérer bénéfique.Produits laitiers et acné

 

  • Réduire les aliments manufacturés : que sont les aliments transformés par l’industrie alimentaire (charcuteries, plats cuisinés, barres de céréales). Les graisses saturées sont les moins onéreuses d’où les intérêts pour cette industrie et du côté des sucres, il y en a partout même dans les soupes. A vous de regarder les étiquettes et d’évincer de vos achats ceux qui en contiennent. »

  • Apporter des aliments contenant des oméga 3 qui diminuent l’inflammation, l’agrégation plaquettaire, l’allergie, la dégénérescence cellulaire comme le cancer du sein, les maladies auto-immunes et le surpoids et assurent une certaine protection cardio-vasculaire. Ces aliments sont l’huile de Colza ou de lin qui seront achetées biologiques dans une bouteille en verre foncé, conservées au réfrigérateur et qui ne seront pas chauffées donc réservées aux salades. De plus favoriser les apports de petits poissons des mers froides comme le maquereau, la sardines et l’anchois, restés sauvages car trop petits pour être élevés et contenant beaucoup d’oméga 3 et moins de mercure ! Les cuisiner en marinade et à la vapeur douce en dessous de 100°.

Nolwenn:

 

« En tant que médecin, avez-vous d’autres conseils?« 

 

Dr Marie-Line Eon:

 

« Ne pas être délétère. Les traitements proposés sont décevants. Ils jugulent les poussées mais sont souvent suivis de rechutes. Surtout, ils font prendre des risques de santé aux jeunes gens à court, moyen et long terme que ce soit la pilule, les anti inflammatoires, les antibiotiques, l’isotrétinoïde qui est tératogène. Ce terme signifie qui provoque des malformations et des monstruosités congénitales.

 

Le problème est l’accumulation des dangers par l’alimentation, l’alcool, le tabac et le surpoids. Ils engendrent chacun des risques connus aujourd’hui mais leur accumulation a des effets néfastes encore plus rapides.

 

Aider la peau à se drainer ainsi que les autres organes comme le foie et le rein par les plantes comme la bardane, l’artichaut, le radis noir et l’homéopathie.

 

Hygiène de vie 

Commencer par la gestion du stress car ce dernier accélère la lipolyse ce qui libère les acides gras dans la circulation qui se dirigeront vers la peau pour être éliminés. Puis veiller au temps de sommeil ainsi qu’à sa qualité car la fatigue qui en découle expose par vulnérabilité en retour au stress ce qui engendre un cercle vicieux.

 

Conseils de supplémentation : Si vous voulez aider votre peau, choisissez un ou plusieurs compléments nutritionnels qui contiennent :

 – Le Magnésium avec un bon sel d’absorption bien toléré comme le glycérophosphate de Magnésium qui réduit le stress et l’hyper-réactivité leucocytaire (cellule de l’inflammation et de l’infection).

 – Le Zinc, la silice et la vitamine C qui favorisent la structuration de la trame collagène.

 – Les huiles de poisson et d’onagre et les vitamines B5 et B8 améliorent la fluidité membranaire donc les échanges entre les cellules.

 – Les actions des huiles poisson et d’onagre s’ajoutent à celles de la vitamine B5 et le zinc pour réduire l’inflammation.

 – Enfin particulièrement le zinc, les vitamines C et E naturelle, le sélénium et les caroténoïdes naturels assurent la réparation et la protection cellulaire.

 

Vous savez plus de choses maintenant : «  Le savoir rend heureux et le savoir rend libre » Michel Serre.

 Prenez bien soin de vous et votre peau vous le rendra !« 

 

 

Vous pouvez retrouver le Docteur Marie-Line Eon, médecin nutritionniste en France, dans le grand ouest, sur son blog: Le Blog de Marie-Line, « Nourrir son corps, sa tête et son cœur »

Quelle est votre opinion sur le lien entre l’Acné et l’alimentation?

acné et alimentation

[Total : 3    Moyenne : 3/5]

30 Comments

  1. Steven

    Bonsoir,

    Je tiens à preciser quelques élements concernant cette vidéo qui sont faux, je m’interesse beaucoup à la nourriture parfaite ;)

    Tout d’abord 1 point concernant les céréales :

    En aucun cas elles sont mauvaises , ce qui est mauvais et responsable de l’inflammation c’est le gluten, contenu hélas dans quasiment toutes les céreales et produits dérivés, il convient alors de preferer les flocons de sarrasin bio certifiés sans gluten , c’est d’ailleurs mon petit déjeuner.

    Concernant le riz il faudra privilégier le basmati qui a l’index glycémique le plus bas , et il convient de préciser qu’en faisant refroidir ce riz et en le cuisant un peu moins longtemps que la normale (8 min au lieu de 10) L’index glycémique descendra de fait .

    Concernant les graisses saturées il ne faut pas tout mettre dans le même panier … Les oeufs achetés bio ou de poules elevès en plein air contiennent certes des graisses saturés mais sont bourrés d’oméga 3 et 6, à consommer SANS modération , le cholesterol de l’oeuf est different du cholesterol sanguin !

    Enfin ne pas hésiter à manger ENORMEMENT DE LEGUMES ET DE FRUITS qui basifie l’organisme

    Vous avez quelques questions ?

    Bonne soirée à vous Nolwenn, si je peux contribuer à votre blog ce sera avec GRAND plaisir !

    Steven

    • bonjour Steven,

      vous ne pouvez pas dire que ces éléments soient faux, la personne interviewée est médecin nutritionniste spécialiste qui connait très bien son domaine.
      je ne pense pas qu’il faille chercher une alimentation parfaite, mais plutôt chercher un équilibre acceptable et apprendre à réguler son alimentation. tout est question de dosage et d’équilibre !
      je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait qu’il faille manger beaucoup de fruits et légumes, c’est très important en effet.

      A bientôt

      • Steven

        Bonjour,

        Je tenais à m’ excuser je ne voulais pas dire que cela était faux mais plutôt à nuancer…
        Par contre je tiens à préciser une chose : les dermatologues sont spécialisés dans leur domaine et pourtant ils martyrisent notre peau , rien ne vaut le naturel vous êtes en train de me le prouver.
        Comme vous le dites il faut de la modération dans tout !
        J’espère que vous avez néanmoins trouvé mes arguments intéressants et qu’ils enrichissent un peu votre blog , j’en suis très heureux si c’est le cas et ce n’est pas cher payer pour votre gentilesse !

        Passez de joyeuses fêtes Nolwenn

        • bonjour Steven,

          en effet, les dermatologues sont dits spécialistes de la peau mais ils ne connaissent pas toutes les techniques, en particulier naturelles. merci pour votre témoignage et votre partage.
          très bonnes fêtes de fin d’année à vous aussi.

          A bientôt

  2. Anthony

    Bonjour et merci pour votre site très pertinent.
    J’aurais quelques questions à vous poser concernant un problème de peau grasse et d’acné pour un homme de 29 ans.
    Depuis plusieurs mois j’ai une alimentation et une hygiène de vie irréprochable.
    Je mange bio et sans gluten, je me supplemente déjà depuis un moment avec tout les supplements conseillés dans l’article ci-dessus et j’utilise des soins bio acheté notamment sur des sites comme moncornerbio ou ecocentric.
    Malgré tout cela, je note aucune amélioration sur mon problème de peau.
    pensez vous que cela puisse venir du fait que je suis au régime depuis ce changement d’hygiène de vie et qu’avant cela je mangeais vraiment mal ?

    Après lecture de votre site, je compte passer aux produits vraiment naturels que vous conseillez.
    Que pensez vous de ce savon pour ma routine de soins :

    https://www.univeda.fr/nettoyants-naturels-pour-le-visage/492-savon-anti-acne-tea-tree-ground-soap.html

    Après ce savon je compte utiliser un hydrolat, j’hésite entre le romarin et la menthe poivrée.
    Avez vous une préférence ?

    Je vais également acheter tout les ingrédients nécessaires à la réalisation du sérum acné + peau grasse + pores dilatés.
    Me conseillez vous une huile végétale ou une huile essentielle supplémentaire ou je peux suivre celui ci à la lettre ?

    J’ai pu voir également que vous interveniez sur le site oleassence, ou je souhaite commander, mais j’hésite sur le choix des produits.
    Notamment entre ces deux masque :

    http://www.oleassence.com/argile-purium-purifiante-desincrustante-c2x8344410

    http://www.oleassence.com/argile-regulus-seboregulatrice-c2x8344558

    En plus de cela pensez-vous qu’il est nécessaire que j’applique un exfoliant une fois par semaine et faire par exemple une exfoliation le lundi et un des deux masque le jeudi.
    Je parle de cette exfoliant en particulier :

    http://www.oleassence.com/baume-exfoliant-acai-c2x8334082

    Désolé pour toute ces questions mais ce problème commence vraiment à devenir problématique.

    Cordialement.

    • bonjour Anthony,

      l’acné est une pathologie multifactorielle, donc si le fait de manger correctement ne règle pas le problème, il faut voir si cela ne vient pas d’autre chose.
      à propos du savon, j’ai peur qu’il soit quand même assez « agressif » malgré ce qui est dit sur la page. mais pourquoi pas 1 à 2 fois par semaine. le rhassoul est un argile et pour une peau grasse, 1 masque à l’argile est suffisant.
      le savon contient également de l’huile essentielle de tea tree qui est une huile essentielle assez puissante, et utilisée pure peut être dermocaustique.
      pour plus de douceur, le liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) respecte le film hydrolipidique de votre peau.
      vous pouvez alterner les 2 hydrolats que vous citez. celui à la menthe poivrée est purifiant et resserre les pores, comme celui au romarin à verbénone. après cela dépend de l’odeur , qui est très personnelle.
      en effet, je réponds également aux commentaires et aux demandes de conseils sur le site Oleassence en Luberon.
      vous pouvez commencer par l’argile purium, 1 fois par semaine, 1 cuillère à café d’argile pour 1/2 cuillère d’hydrolat avec quelques gouttes d’huile de jojoba, mélangez et ajustez avec l’hydrolat à la texture voulue. appliquez sur le visage en évitant le contour des yeux, laissez poser 2-3 minutes et rincez à l’eau tiède. vous pouvez appliquer quelques gouttes d’huile de jojoba pour finir.
      choisissez un masque OU un exfoliant mais pas les 2. une peau acnéique est une peau fragile et sensible, qu’il ne faut pas agresser trop souvent.
      il est préconiser de ne pas exposer la zone exfoliée au soleil pendant 24h.
      conservez les huiles végétales , gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez les hydrolats à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo. conservez l’huile de jojoba à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un placard.

      A bientôt

  3. Anthony

    Merci pour votre réponse.

    Je vais donc utiliser le liniment oléo calcaire.
    J’utilise donc celui-ci sur un coton et le visage sec puis j’applique en suite hydrolat de la même maniere, si j’ai bien compris il n’y a pas besoin de rincer à l’eau.
    Ensuite j’applique le serum acné + pores dilatés + peau grasse et une fois par semaine j’effectue un masque.
    Mais a quel moment me conseillez vous d’appliquer l’aloe Vera ?
    Vous me conseillez plus l’aloès Vera que le serum ou les deux ?
    Je me perd un peu.

    Encore merci.

    Cordialement

    • bonjour Anthony,

      vous avez tout à fait compris.
      pour l’aloe vera, vous pouvez l’appliquer sur les zones de boutons, après le nettoyage et avant d’appliquer le sérum. vous pouvez l’appliquer le soir, voire le matin suivant la tolérance de votre peau.

      A bientôt

  4. Anthony

    Bonjour .

    Savez vous si cette huile végétale d’argousier est de bonne qualité?

    http://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-vegetale-argousier-bio-aroma-zone

    Concernant votre réponse au sujet du masque, je suis assez étonné.
    J’ai toujours lu qu’il fallait effectuer un gommage au moins une fois par semaine sur une peau grasse.
    Vous pensez que le masque purinium sera suffisant et donc privilégier celui-ci?

    Merci encore.

    Cordialement.

    • bonjour Anthony,

      je n’utilise pas les huiles végétales d’AZ, j’utilise et je vends les huiles végétales Oleassence, qui sont d’excellente qualité et qui ont fait leurs preuves en cas de problèmes de peau.
      oui je pense que ce sera suffisant. écoutez votre peau.

      A bientôt

  5. Anthony

    Bonjour, je voudrais savoir si j’effectue correctement le nettoyage au liniment.
    Une fois le coton avec le liniment passé sur le visage, dois-je passer ensuite un coton seul pour retirer le surplus d’huile avant de passer l’hydrolat de menthe poivrée ou l’hydrolat fera se travail ?
    Ensuite si j’ai bien compris, je dépose 4 gouttes du serum au creux de la main, je frotte mes deux mains l’une contre l’autre avant de me masser le visage.
    Si le visage brille à certaines endroit après application, dois-je réduire le nombre de gouttes ?

    Merci à vous

    Cordialement.

    • bonjour Anthony,

      a priori, pas besoin de repasser un coton après le liniment. l’hydrolat fera le travail. le liniment permet de respecter le film protecteur hydro-lipidique de votre peau.
      pour le sérum, mettez une goutte à la fois sur le bout de votre doigt et appliquez la en massant. faites la même chose pour les gouttes suivantes. cela ne sert à rien de les frotter dans le creux de votre main. vous pouvez perdre du produit inutilement.
      réduisez le nombre de gouttes si votre peau brille.
      votre peau n’absorbe que ce dont elle a besoin.

      A bientôt

  6. Anthony

    Bonjour, après plusieurs jours d’utilisation du liniment, je remarque que celui-ci part à vu d’œil.
    Comment l’appliquez vous ?
    Actuellement, j’en mets sur un coin du coton et je frotte front puis je recommence plusieurs fois la même opération pour les joues, le menton et le cou.
    Combien de temps à peu près doit durer un flacon de 100 ml de liniment ?
    Une fois le liniment et lhydrolat appliqué, j’ai le visage qui brille un peu sur certaines zones.
    Est-ce normal ou est-ce le fait de mettre trop de liniment ?
    Pouvez vous me dire entre le liniment et le savon Bourrache Géranium Rosat lequel des deux est le plus efficace pour l’acné ?

    Merci à vous.

    cordialement.

    • bonjour Anthony,

      le liniment s’applique à l’aide d’un coton, pourquoi pas lavable. ne frottez pas, appliquez en douceur sur tout le visage.
      un flacon de 100 ml peut durer 1 mois et demi.
      si cela brille un peu, cela doit être transitoire.
      le liniment + hydrolat me semble plus adapté.

      A bientôt

  7. Maud

    Bonjour,
    Je pensais prendre de la levure de bière pour m’aider pendant mon passage aux cosmétiques naturels (je vis mon premier effet rebond, ce n’est pas très agréable), mais je viens de voir que la levure de bière était du gluten, est ce que c’est une bonne idée d’en prendre?
    Merci pour vos conseils

    • bonjour Maud,

      la levure de bière est plutôt utile pour les cheveux, les ongles, les phanères en général.
      si vous êtes sensible au gluten, en effet, il serait préférable de ne pas l’utiliser.

      A bientôt

  8. Anthony

    Bonjour, après quelques semaine d’application, je commence a voir une réelle différence.
    Sachant déjà qu’il faut éviter le soleil au maximum quand on a des imperfections, vous êtes vous déjà penché sur la question des autobronzants efficaces et qui ne provoque pas de problèmes de peau ?

    Cordialement.

  9. Anthony

    Bonjour, j’ai encore une question au sujet du dosage du sérum.
    J’ai diminué à 2 gouttes pour tout le visage et je m’aperçois que ma peau brille moins qu’auparavant, notamment sur la zone T, mais bizarrement quand je passe mon doigt sur cette même zone, j’ai toujours un aspect huileux au touché et également présent sur le bout du doigt.

    Vous pensez que je mets toujours trop de sérum ?
    Je précise que le sérum et celui pour peau grasse, pores dilatés et acné.

    Merci.

    Cordialement.

    • bonjour Anthony,

      c’est normal, c’est le film hydrolipidique protecteur de votre peau. votre peau deviendra de plus en plus résistante. c’est bon signe.

      A bientôt

  10. stefany

    Bonjour Nolwen, Grand Merci pour votre site,

    Désireuse d’arrêter le chimique, j’ai stoppé la « diane 35 » depuis bientôt 2 ans.J’ai moins de boutons et moins « épais » depuis 2 mois seulement mais les tâches laissées sont tenaces surtout sur le T, le cou et la poitrine.

    J’aimerais vos conseils pour ma peau que je pense mixte s’il vous plait :
    – grasse, acneique au niveau de la zone T
    – pores dilatés au début des joues
    – sujette aux points noirs au moindre petits boutons ou pore bouché,
    – comédons sur le nez et le menton

    J’ai commencé l’huile de jojoba en vous lisant. En effet elle fait son travail et m’a redonné un peu d’éclat. J’attendais de vous écrire pour me conseiller avant de commencer autre chose.

    Merci de croire au naturel
    Stefany

    • stefany

      Bonjour Nolwen, Grand Merci pour votre site,

      Désireuse d’arrêter le chimique, j’ai stoppé la « diane 35 » depuis bientôt 2 ans.J’ai moins de boutons et moins « épais » depuis 2 mois seulement mais les tâches laissées sont tenaces surtout sur le T, le cou et la poitrine.

      J’aimerais vos conseils pour ma peau que je pense mixte s’il vous plait :
      – grasse, acneique au niveau de la zone T
      – pores dilatés au début des joues
      – sujette aux points noirs au moindre petits boutons ou pore bouché,
      – comédons sur le nez et le menton

      J’ai commencé l’huile de jojoba en vous lisant. En effet elle fait son travail et m’a redonné un peu d’éclat. J’attendais de vous écrire pour me conseiller avant de commencer autre chose.

      Merci de croire au naturel
      Stefany

    • bonjour Stefany,

      je suppose que vous avez arrêté tous les produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris?
      préférez du maquillage bio et minéral, une poudre minérale serait l’idéal comme les 3 fées: http://www.lanaturepourmapeau.com/soins-plus-antiacne/maquillage-3-fees/
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) ou de l’huile de jojoba seule suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, avec un coton, pourquoi pas lavable.
      sur les boutons, cicatrices non à vif, taches brunes, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera, en très petite quantité, en massage très doux, le soir, pour commencer, voire le matin suivant la tolérance.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, cou, poitrine, 4-5 gouttes du mélange suivant, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 15 ml:
      huile de pépin de raisin 5 ml
      huile de pépin d’argousier 5 ml
      huile de chaulmoogra 4 ml
      huile essentielle géranium rosat 10 gouttes
      huile essentielle ravintsara 10 gouttes
      vitamine E 5 gouttes
      pas d’huile essentielle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      conservez les huiles végétales, vitamine E, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo. conservez l’huile de jojoba à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un placard.
      vous pouvez détoxifier votre foie: http://www.lanaturepourmapeau.com/detoxifier-foie-avoir-belle-peau/

      A bientôt

  11. Anthony

    Bonjour, encore et toujours des questions lol.

    J’avais une question concernant le sérum peau grasse, pores dilatés et acnés.
    Vu les beaux jours et la chaleur durant l’été, me conseillez vous de toujours en appliquer le matin après le liniment ou de simplement en appliquer le soir ?

    Une autres question.
    Depuis que j’applique vos conseilles, j’ai presque plus aucun gros boutons douloureux mais un peu plus de tout petits boutons peu visibles principalement sur le fronts.
    Pendant 3 jours j n’ai pas pu me laver le visage au liniment et j’ai remarqué que pratiquement tout ces mini boutons avaient disparu.
    Pensez vous que j’applique trop de liniment ou que celui-ci est trop gras pour ma peau.
    J’ai déjà diminué un peu la dose sur le coton depuis quelques temps mais même après l’application de l’hydrolat de menthe poivré, j’ai toujours la peau qui brille sur certaines zones, comme si il resté du liniment.

    Merci pour vos conseils.

    Cordialement.

    • bonjour Anthony,

      le liniment respecte le film hydrolipidique de votre peau, sans la décaper ni l’agresser. c’est normal qu’il reste un léger film « gras ».
      peut être qu’une seule application par jour du liniment/hydrolat sera suffisante en effet. personnellement, je le fais 1 seule fois par jour et ma peau semble très bien s’en accoutumer.
      c’est parfait si les boutons commencent à disparaitre !

      A bientôt

  12. Anthony

    Bonjour et encore merci pour vos réponses.

    Vous voulez dire que je peux me laver le visage uniquement le soir, et pas matin et soir ?
    Concernant le sérum vous l’appliquez uniquement le soir également ?

    Cordialement.

    • bonjour Claire,

      certaines eaux peuvent être un peu agressives si trop calcaire, tout comme l’eau trop chaude.
      évitez également les produits trop décapants et les bains trop longs.
      appliquez sur ces zones un peu de gel suivi de quelques gouttes d’huile de jojoba.
      conservez le gel d’aloe vera au frigo et l’huile de jojoba à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *