Peau acnéique, reflet de notre Stress… ?!


Acné et Stress

Que l’on soit adolescent ou non, peuvent apparaitre des boutons, microkystes ou autres pustules, toujours au mauvais moment, juste avant un entretien, un rendez-vous, au moment des examens, pour une réception… et ce , que l’on ait eu de l’acné pendant l’adolescence ou pas.

L’Acné est un des problèmes de peau les plus courants avec 80 % des adolescents et 15 à 20 % des adultes environ. Nous sommes donc nombreux confrontés à cette affection et ses conséquences. Il est alors important d’en étudier la cause pour mieux lutter contre les boutons.

acné et stressNotre Peau est le reflet de nos Emotions et donc de notre Stress.

Elle subit ses effets. Elle est plus terne, moins tonique, moins résistante et moins protectrice face aux facteurs extérieurs.

Il n’est pas toujours facile d’établir un lien direct entre les problèmes d’Acné et le Stress, car l’Acné est une maladie multifactorielle. Le souci est que, face à un stress, quel qu’il soit, notre peau y est sensible, on développe des boutons d’acné, ce qui nous stresse davantage.

Heureusement, comprendre les mécanismes peut vous aider à avancer et choisir les solutions adaptées sont une réponse !

Comment ça marche ?

On considère que la moitié des poussées d’Acné sont liées à un stress. Il est probable que le stress accentue la sécrétion de sébum, son accumulation, ce qui favorise la prolifération bactérienne et l’inflammation.

Pour mieux comprendre l’acné, consultez l’article : Qu’est-ce que c’est, l’Acné 

Il existe un grand nombre de cellules nerveuses près de la glande sébacée, qui produit le sébum. Ces cellules peuvent produire une substance, la substance P (neuropeptide impliqué dans de nombreux processus nerveux) libérée sous l’effet du stress, qui peut stimuler la production de sébum.

Le cortisol, appelé hormone du stress, sera fabriquée en très grande quantité en cas de stress, d’où son nom. La cortisone médicamenteuse est la version synthétique du cortisol. L’apparition d’acné est un effet indésirable d’un traitement sous cortisone.

 

acné et adolescenceLe cortisol naturel que nous produisons est lié à l’acné, mais comment ?

-si la concentration de cortisol reste élevée dans le corps pendant de longues périodes, il va stimuler les glandes surrénales à produire des androgènes (hormones masculines présentent chez les hommes comme chez les femmes). La production de sébum sera directement stimulée. La peau sera plus grasse, puis des points noirs, des pores dilatés, des brillances, des boutons vont apparaitre.

-plus on vieillit, plus le cortisol reste longtemps dans le corps.

-un taux élevé de cortisol dégrade la bonne digestion des aliments. La peau étant un émonctoire, un organe d’élimination des déchets, on peut considérer que la mauvaise digestion est un facteur aggravant de l’acné. Ce qui ne sera pas évacué par les organes internes du corps le sera par notre peau.

-une concentration élevée de cortisol est aussi une explication d’un retard de cicatrisation. Les problèmes de peau vont mettre donc plus de temps à guérir, et les cicatrices auront plus tendance à marquer.

acné et stressOn peut résumer en disant qu’un excès de stress peut entraîner des conséquences sous-estimées et réellement désagréables voire insupportables, souvent enfermées dans un cercle vicieux… !

La semaine prochaine, nous verrons quelques pistes pour lutter contre ce stress déclencheur de boutons d’acné…

Qu’en pensez-vous? Avez-vous remarqué une poussée d’Acné en période de stress? 

[Total : 4    Moyenne : 3.3/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *