Pourquoi une peau acnéique est-elle si sensible?

La sensibilité de la peau peut se manifester de nombreuses manières: rougeurs, irritations, démangeaisons, difficulté de cicatrisation, inconfort, tiraillements…

La peau acnéique est une peau soumise à une inflammation fluctuante voire plus ou moins permanente. En effet, l’acné est une maladie inflammatoire. Les lésions acnéiques peuvent être plus ou moins rouges, rougeâtres, brunâtres.

Les boutons sont autant de zones pouvant êtres excoriées, c’est-à-dire à vif, puisque ce sont des zones décapées sans protection. Les irritations sont alors nombreuses.

Le but étant de régler nos problèmes de peau, nous en faisons bien souvent, beaucoup trop, pour notre peau:

-un nettoyage/démaquillage bien décapant et asséchant, ce qui provoque, la plupart du temps, de l’inconfort, du tiraillement, rougeurs et irritations…

-des gommages, des masques: trop fréquents, trop agressifs: cela provoque également inconfort, tiraillements, rougeurs et irritations…

Ces manifestations sont normales puisque la peau est décapée et à vif. Elle n’a plus sa protection normale et naturelle qu’est le film hydrolipidique de la peau qui la protège.

On aggrave alors le cas de sa peau acnéique sensible, en utilisant ces produits: savons, gels nettoyants, excès de masques, de gommages…

Pour camoufler ces rougeurs, irritations, cicatrices, on a aussi tendance à appliquer beaucoup de maquillage, en multipliant les couches de produits, en appliquant des crèmes, des textures fluides, des poudres compactes. Mais voilà, la peau est étouffée et ne respire plus du tout. Elle se déséquilibre parfois très rapidement.

Alors quelles solutions?

Tout d’abord, la solution est d’arrêter d’en faire trop pour sa peau !

En effet, naturellement, elle n’aurait besoin de rien pour se réguler, s’équilibrer et produire son sébum et renouveler son film hydrolipidique.

Bien sûr, il faut lui donner un coup de pouce de temps en temps car elle est agressée de toutes parts:

-pollution

-eau trop calcaire

-excès de maquillage ou maquillage non adapté

-froid, soleil, vent…

-stress, fatigue…

-alimentation déséquilibrée

-un foie fatigué…

Un nettoyage/démaquillage sans décaper sa peau est tout à fait possible et facile à mettre en œuvre:

-Liniment oléocalcaire + hydrolat adapté: Cliquez pour en savoir plus

-huile de Jojoba + hydrolat adapté: Cliquez pour en savoir plus

Un maquillage pour le teint laissant respirer votre peau permettra de ne pas la déséquilibrer. Optez pour des poudres minérales libre bio !

En soin quotidien, le choix d’huiles végétales adaptées va permettre d’apprendre à réguler et d’agir sur l’acné, les boutons, les cicatrices, les démangeaisons, l’inconfort, les tiraillements…

Les huiles végétales de chanvre et de pépin d’argousier sont , par expérience, les ingrédients naturels parfaits pour agir sur l’inflammation associée à l’acné.

Depuis fin décembre 2016, je propose un produit de soin, remplaçant toutes les crèmes, pour agir sur l’acné et pour toutes les peaux sensibles: Cliquez ici pour en savoir plus

-les rougeurs sont régulées et contenues

-l’inconfort et les tiraillements deviennent un lointain souvenir

-la peau n’est plus irritée

-l’acné est mieux régulé

Car oui, on apprend au fil des mois à écouter sa peau et à réguler son acné et sa peau sensible. Prenez soin de votre peau !

 

[Total : 4    Moyenne : 2/5]

2 Comments

  1. Delphine

    Bonsoir Nolwenn !

    J’ai bientôt 37 ans et une peau acneique : beaucoup de points noirs, quelques boutons douloureux et purulents sur le front et le menton. Actuellement je me démaquille à l’huile de jojoba et à l’hydrolat de rose. J’utilise également l’huile de jojoba comme hydratant. Je me maquille avec les produits « 3 fées ». J’aimerai pouvoir me débarrasser de cet acné et donc commander votre sérum. Ce qui me fait hésiter c’est que j’avais déjà utilisé le sérum anti acné oleassence et que j’avais l’impression qu’il aggravait mon acné. Je me suis dit que c’était peut être l’huile de pépin d’argousier. Quand pensez vous ? J’utilise également l’aloe vera, je prends des compléments alimentaires d’huile d’onagre et bourrache, du zinc,… j’ai arrêté le chocolat. Je ne sais plus quoi faire. Est ce que le fait de boire peu explique l’acne ? J’essaie de comprendre d’où cela vient.

    Merci d’avance !

    Delphine

    • bonjour Delphine,

      vous pouvez essayer le nettoyage/démaquillage avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      le fait d’avoir plus de boutons, dans les 1ers mois de changement de routine , est dû à l’effet rebond, qui est plus ou moins long, il peut y en avoir plusieurs.
      je ne pense pas que l’huile de pépin d’argousier soit la cause, c’est une huile anti-infectieuse.
      je ne pense pas que boire peu explique l’acné, mais c’est important pour l’organisme de boire 1, à 1,5 L d’eau par jour.
      continuez le gel d’aloe vera sur les boutons, cicatrices non à vif, points noirs, en local, en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin. on peut aller jusqu’à 4-5 fois par jour.
      sur les boutons les plus récalcitrants, après le gel d’aloe vera, vous pouvez appliquer un coton avec 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et hélichryse italienne.
      pas d’huile essentielle ni huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      il faut parfois de nombreux mois pour rééquilibrer sa peau. est ce que le stress, la fatigue… peuvent être des éléments déclencheurs?
      courage et patience.
      désolée pour le retard de réponse, merci pour votre patience.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *